Évènements Fraîchement Actualisés

Européennes : tous sur le pont !

Publié le Mis à jour le

Samedi 26 avril, nous avons eu le plaisir d’accueillir la caravane des Jeunes socialistes ! Après une déambulation dans les rues de Saint-Brieuc, nous avons tracté dans la rue Saint-Guillaume pour rappeler aux citoyens que ce scrutin est important. Nous avons terminé notre journée par une rencontre avec Isabelle THOMAS, tête de liste aux Européennes dans l’Ouest.

Déremboursement de l’IVG : Marc Le Fur n’en rate pas une !

Publié le

Ce lundi 20 janvier, le projet de loi de Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et Porte-parole du Gouvernement, sur l’égalité entre les femmes et les hommes, est entré en débat à l’Assemblée nationale. Le texte prévoit, au lendemain de la « Marche pour la Vie », de faire évoluer la notion d’IVG en supprimant la notion de détresse.

La nouvelle loi espagnole restreignant l’IVG a provoqué une vague d’anti-avortement en France, notamment avec la manifestation du 19 janvier à Paris, mais aussi sur le terrain politique. En effet, des députés UMP ont déposé un amendement au projet de loi ayant pour but le déremboursement de l’IVG. Parmi eux, Jean-Frédéric Poisson, Nicolas Dhuicq, Marc Le Fur, ou encore Philippe Gosselin.

Cet amendement réactionnaire concernant le déremboursement de l’IVG déposé par les députés UMP n’est autre qu’une proposition très longtemps portée le Front national, ce qui prouve une nouvelle fois qu’il n’y a plus de frontière entre les deux partis, qui se rapprochent dans une vision sexiste de la société.

Ultra-conservateur et réactionnaire, Marc Le Fur n’en est pas à son premier coup d’essai. En effet, lors du débat sur le mariage pour tous, il avait qualifié l’adoption par les couples de même sexe de simple « bien de consommation », n’hésitant à recourir à la violence à l’égard d’un représentant de l’ordre lors d’une manifestation aux côtés de l’association « Civitas ».

Les Jeunes Socialistes costarmoricains appellent les habitants de la troisième circonscription des Côtes-d’Armor à un sursaut républicain et dénoncent fermement les prises de position d’un député qui se rapproche de jour en jour du Front national.

XI ème Congrès du MJS

Publié le Mis à jour le

Les 15, 16 et 17 novembre se déroulait le XIème Congrès des Jeunes socialistes auquel ont répondu présent les costarmoricains. Arrivés vendredi après-midi à Saint-Etienne, ils ont participé au débat d’orientation sur le Plan d’Action National. Ont suivi, le lendemain, les débats et votes des différentes résolutions, ainsi que l’élection de la présidence.

Quatre d’entre eux ont pris la parole pour défendre les résolutions d’AJS, groupe politique qui fait vivre au sein du MJS les idées réformistes et sociales-démocrates issues de la deuxième Gauche. Enora LE ROUX a notamment commenté la résolution « Notre Europe est ouverte, démocratique, sociale et écologiste ». Elsa a, quant à elle, appelé à voter pour la résolution « Construisons l’égalité de nos territoires ». Au contraire, Guillaume MENIER a appelé à s’abstenir sur « L’école, poumon de l’idéal républicain », résolution présentée par la Fabrique du Changement.

Antoine BLANCHET a, lui, vivement critiqué « La solidarité passe par l’universalité ».

Au total, quatre des neuf résolutions présentées par AJS ont été votées notamment celles touchant à l’agriculture, l’Europe et à la légalisation du cannabis. Cependant, le texte s’opposant à la pénalisation du client de la prostitution a été rejeté.

Le Congrès a été marqué par des temps forts. En effet, Benoît HAMON (ministre délégué à l’Economie sociale et solidaire et à la Consommation), Geneviève FIORASO (ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche), Vincent PEILLON, (ministre de l’Education nationale), Christiane TAUBIRA (Garde des Sceaux et ministre de la Justice) et Harlem DÉSIR (premier secrétaire du Parti socialiste) sont intervenus lors du weekend. Par ailleurs, une table ronde a été organisée avec des jeunes socialistes européens sur le thème « 2014, réenchanter le rêve européen ».

Finalement, le Texte 1 « Faire réussir la gauche » recueille 71,42 %, le Texte 2 « L’imagination au pouvoir » 17,69 % et le Texte 3 « L’avenir se joue maintenant » 9,93 %. De plus, Laura SLIMANI, seule candidate, a été élue avec 72,6 % des voix. Hugo GOUYSSE, membre du MJS 22 et très actif au sein d’AJS et lors du Congrès, reste membre du bureau national.

Ce Congrès a été une réussite pour le Mouvement des Jeunes Socialistes qui espère, de ce fait, accueillir de nouveaux jeunes et permet de lui donner un nouveau souffle.

Tanguy LE BERRE.

Le MJS 22 mobilisé à l’occasion de la rentrée

Publié le Mis à jour le

Cette semaine, dans le cadre de la campagne « Priorité Jeunesse, le choix de la gauche », les Jeunes socialistes des Côtes d’Armor sont allés à la rencontre des lycéens et des étudiants du département, notamment à Saint-Brieuc, Lannion ou encore Guingamp.

 

 

 

 

 

Action devant le lycée Félix Le Dantec à Lannion.
Action devant le lycée Félix Le Dantec à Lannion.

Pour consulter le tract, cliquez sur le lien suivant : Campagne « Priorité Jeunesse » (format PDF).

Retour sur la Fête de la Rose

Publié le Mis à jour le

Dimanche 9 juin avait lieu la Fête de la Rose organisée par le Parti socialiste des Côtes d’Armor, à Plérin, en présence d’Harlem DÉSIR, Premier secrétaire national. Placée sous le signe de la République et de la laïcité, elle a permis à de nombreux militants de se retrouver dans la convivialité.

La journée a débuté par 2 ateliers, l’un consacré à l’accueil des nouveaux adhérents, l’autre à la place des femmes en politique. Ronan KERDRAON (sénateur-maire de Plérin) et Michel LESAGE (député) ont ensuite pris la parole, avant de laisser place au repas.

L’après-midi a été marquée par les interventions de Guillaume MENIER, Animateur fédéral du MJS 22, de Vincent LE MEAUX, Premier secrétaire fédéral et d’Harlem DÉSIR.

Lors de son intervention, Guillaume MENIER a pointé du doigt la menace que représente le Front national dans notre pays. Il a rappelé que celui-ci a fait près de 18 % lors de la dernière présidentielle. Il a également tenu à rendre hommage à Clément MÉRIC, étudiant et militant syndical et anti-fasciste, décédé tragiquement le 6 juin : « son combat est aussi le nôtre car c’est un combat pour la liberté, l’égalité et la laïcité qui sont les valeurs de la République ».

  Vincent LE MEAUX et Harlem DÉSIR ont eux aussi rendu hommage à Clément MÉRIC, mais également à Pierre MAUROY, décédé le 7 juin, qui fut le premier Chef de Gouvernement socialiste de la Vème République et qui mena de grandes réformes telles que la décentralisation, la cinquième semaine de congés payés, les trente-neuf heures, l’abolition de la peine de mort,…

Harlem DÉSIR a aussi souligné la nécessité de « prendre appui sur les actions innovantes qui sont menées souvent dans les territoires » et a évoqué les élections à venir, notamment les municipales et les européennes de 2014. Comme il l’a rappelé, le travail sera long, difficile, mais le socle du changement est posé !

Cette Fête de la Rose fut donc un moment d’échanges et de convivialité sympathique entre les socialistes costarmoricains.

Fête de la Rose le 9 juin avec H. Désir

Publié le

 

Le MJS 22 participera à la Fête de la Rose organisée par le Parti socialiste des Côtes d’Armor le dimanche 9 juin, à partir de 10h00, à la salle Océane (à Plérin) en présence du Premier secrétaire national, Harlem DÉSIR.